Comme il y a des hommes à femmes, il y a des villes à beaux livres et Paris devrait figurer en bonne place avec New York, Berlin et Venise, sans même qu'il soit besoin de leur inventer des titres : bien souvent "New York", "Berlin" et "Venise" ou "Paris" suffit. Or, voici qu'un beau livre, épais et compact, nous invite au paradis à la suite d'un photographe qui, semble-t-il, a trouvé là de quoi réjouir l'artiste qu'il est et faire autant de bien heureux que de lecteurs.

ARTS FACTORY expose Gilles Ouaki au Salon de la 4ème Image.

Textes d'Alain Sayag et Emmanuelle de l'Ecotais

Le beau livre carré aurait pu s'intituler "Man Ray photographe", car du génie qui laisse son empreinte sur les arts plastiques du 20e siècle, Robert Delpire éditeur n'a voulu retenir que le versant le plus connu, le plus sollicité de l'œuvre, comme il l'avait fait jadis dans le numéro 33 de la précieuse et noire collection Photopoche.

Un festival international en Aquitaine
Du 8 octobre au 20 décembre

Le nouveau Mérignac Photographic Festival affiche l'ambition de se hisser au rang des grands festivals, avec une part équitable entre le contenu patrimonial et la production d'artistes contemporains. Derrière Bettina Rheims, marraine de l'édition, une dizaine d'artistes internationaux et un éditeur positionné dans le haut de gamme feront l'événement sinon le buzz : JR, Vincent Pérez, Thierry Cohen, Rip Hopkins, Ferrante Ferranti, Raphaël Dallaporta, Sory Sanlé, Xavier Barral, Jane Evelyn Atwood, Claudine Doury, Jean- Christophe Béchet, rien que du beau linge assurément.

Polaroids inédits de Yan Morvan
Rencontres Parisiennes de la Photographie Contemporaine du 26 au 28 septembre sur l'esplanade des Invalides

Photographie.com a le plaisir de vous présenter Schizophrenia, une exposition originale constituée de polaroids inédits de Y

L'aventure aura duré presque trente ans. Le goût des anniversaires si bien implanté en France dans son rythme décennal laisse le souvenir des commémorations, marronniers ready made cajolés par la presse. J'avais célébré les 10 ans du bar Floréal en 1996 dans Photo Magazine, ses vingt ans dans le Photographe en 1996. Les deux journaux ont disparu des kiosques, Le Photographe un an avant son siècle, et comme lui, le Bar Floréal manque son trentenaire à un an près.

Rencontres parisiennes de la photographie contemporaine
Invalides les 26, 27 et 28 septembre 2015

Dans le cadre de 7eme en fête un nouveau salon remplace les nuits de la photographie contemporaine qui s'appellent désormais les Rencontres Parisiennes de la Photographie Contemporaine. Elles ont pour objectif de faire connaître au grand public une photographie d’art différente et mystérieuse. La thématique est celle du « Corps-Temps ». Pour mieux comprendre cette thématique, nous avons rencontrée le commissaire d’exposition Jonathan Abbou.

ABBAYE DE MONTMAJOUR
SANDRO MILLER

Comment un photographe publicitaire entreprend d'honorer les grandes signatures du fine art par la citation d'un ou deux de leurs portraits les plus célèbres : même décor, même habit, même figure reconstituée sous les traits d'un acteur polymorphe, Sandro Miller signe une comédie à la convergence de tous les talents.

SOPHIE ELBAZ

Venue du reportage qu'elle a pratiqué dans le système des grandes agences de presse, Sophie Elbaz a choisi de se consacrer à la création pure, à constituer un œuvre d'auteur. Une exposition en galerie lève le voile sur une nouvelle démarche, toute intérieure inspirée par l'éloignement de l'actualité du monde et imprégnée la relation à l'existence.

Karolin Klueppel

 

C’est Karolin Klueppel, qui a travaillé pendant 1 ans sur sa série "Mädchenland (Kingdom of Daughters)" qui est nommé lauréat de la 62ème édition de La Bourse du Talent dans la catégorie portrait.

C'est un véritable honneur pour elle d'exposer son travail et d'ainsi partager son témoignage sur une minorité indienne. 

Eric Karsenty: «Ce travail d’une grande sensibilité, et une attention aux choses et aux gens. Chaque image est une inspiration, dans la mise en scène des enfants et des objets, elle retranscrit de réels instants.»

Pages