Vu par...Jérôme Blin & Espho

À l'occasion de la Petite Biennale Photographique, qui se tiendra du 9 au 24 juin à Blain, Jérome Blin, membre de l'association Espho, nous présente ses coups de coeur de l'edition 2012. Gérée par une dizaine de bénévoles, cette manifestation participe depuis déjà plusieurs années à la diffusion de la photographie contemporaine. 

La Petite Biennale Photographique propose des expositions d’auteurs nationaux, mais avec toujours pour volonté de dévoiler certains talents de la création locale, et aussi celle de mêler les disciplines.

Nous avions déjà beaucoup apprécié Loulan Beauty de Claudine Doury : un très beau travail, tout en douceur, comme la plupart de ses photographies. Pour cette Petite Biennale 2012, nous avons donc imaginé quelques photos de Passages mises en extérieur ainsi que l’exposition Artek accrochée au château. Ce sujet, Artek, traite de l’adolescence, on y retrouve la même lumière et le même sens du cadrage qui nous avaient séduits dans Loulan Beauty. Ce travail faisait d'ailleurs écho à la résidence effectuée lors de la dernière Petite Biennale, par le collectif bellavieza. Ce qui nous a permis de donner un  prolongement et un sens à notre programmation. 

[[{"fid":"28928","view_mode":"default","fields":{"format":"default","field_file_image_alt_text[und][0][value]":"","field_file_image_title_text[und][0][value]":"","field_folder[und]":"19"},"type":"media","attributes":{"height":"317","style":"display: block; margin-left: auto; margin-right: auto;","typeof":"foaf:Image","width":"480","class":"media-element file-default"},"link_text":null}]]

© Claudine Doury / Agence VU'

 

Cédric Martigny a rejoint la thématique de l’adolescence, mais avec une autre approche puisqu’il  s’agit de la relation des jeunes avec le travail. Il est de la région. Nous nous sommes rencontrés à plusieurs occasions. L’exposition Nationale 7 présentée à la QPN [Quinzaine Photographique Nantaise] nous avait marquée. Cette année, il va présenter, sous forme de projection, Chrysalides, qui mêle des paysages et des jeunes mis en mouvement, effectuant des gestes liés au travail. 

[[{"fid":"28929","view_mode":"default","fields":{"format":"default","field_file_image_alt_text[und][0][value]":"","field_file_image_title_text[und][0][value]":"","field_folder[und]":"19"},"type":"media","attributes":{"height":"480","style":"display: block; margin-left: auto; margin-right: auto;","typeof":"foaf:Image","width":"270","class":"media-element file-default"},"link_text":null}]]

© Cédric Martigny

 

Nous avions apprécié Travail de nuit de Lucile Chombart de Lauwe présenté à Arles. Cette photographe a une façon particulière de traiter le monde du travail. Si elle maintient une distance face au sujet, elle s’efface pour laisser place aux doutes, aux questionnements de ces personnes photographiées sur leurs lieux de travail. Il y a du silence dans ses images. Nous sommes heureux de l’exposer aussi parce qu’elle est jeune, que nous voulons défendre les femmes photographes et qu’elle a rejoint un magnifique collectif [Le Bar Floréal].

[[{"fid":"28930","view_mode":"default","fields":{"format":"default","field_file_image_alt_text[und][0][value]":"","field_file_image_title_text[und][0][value]":"","field_folder[und]":"19"},"type":"media","attributes":{"height":"480","style":"display: block; margin-left: auto; margin-right: auto;","typeof":"foaf:Image","width":"480","class":"media-element file-default"},"link_text":null}]]

© Lucile Chombart de Lauwe

 

Mat Jacob est notre coup de cœur ! Nous suivons depuis toujours le collectif Tendance Floue qui développe en général une forme d’écriture qui nous parle beaucoup. Le travail Être à l’ouest de Mat Jacob effectué à Brest est très beau. Il y mêle sa famille et la vie de la nuit à Brest. Il s’en dégage beaucoup de poésie, du mouvement et une petite mélancolie. C’est un beau voyage dans le Finistère.

[[{"fid":"28932","view_mode":"default","fields":{"format":"default","field_file_image_alt_text[und][0][value]":"","field_file_image_title_text[und][0][value]":"","field_folder[und]":"19"},"type":"media","attributes":{"height":"323","style":"display: block; margin-left: auto; margin-right: auto;","typeof":"foaf:Image","width":"480","class":"media-element file-default"},"link_text":null}]]

© Mat Jacob

 

Fabien Proyart est un photographe de Nantes et comme à la précédente édition, il nous semble important de présenter des photographes de la région. Il avait déjà exposé un travail en 2010. Cette année, il a prit le relais du collectif bellavieza et a effectué une résidence sur le territoire de Blain. Il va présenter Convergence, une série de photographies sous forme de projection. Ce touche à tout (photographe, musicien, installations…) présentera avec Jonathan K.Seilman (musicien) son travail. Ils seront sur scène avec leurs instruments lors de la soirée du vernissage, ensuite la projection sonore sera installée au château.

[[{"fid":"28933","view_mode":"default","fields":{"format":"default","field_file_image_alt_text[und][0][value]":"","field_file_image_title_text[und][0][value]":"","field_folder[und]":"19"},"type":"media","attributes":{"height":"320","style":"display: block; margin-left: auto; margin-right: auto;","typeof":"foaf:Image","width":"480","class":"media-element file-default"},"link_text":null}]]

© Fabien Proyart

Enfin, cette programmation, ainsi que la soirée du vernissage (concerts, Dj’s), représentent bien l’esprit le l’association Espho, qui à travers la photographie contemporaine défend aussi d’autres formes d’expressions. La vidéo sera présente avec un off de la résidence de Fabien P. par Tesslye Filme. Le Collectif Vitrine en Cours projettera ses images sur la façade du château. La Caravane Photographique permettra aux visiteurs de se faire photographier à la chambre et de repartir avec leur tirage. 

Pour finir, un atelier d’écriture sera aussi proposé durant la quinzaine, ainsi qu’une Promenade Photo : un cours d’initiation à la prise de vue dans le grand air de Blain !

Jérôme Blin, pour  l’association ESPHO